Blog

Smarty: « Il faut donner la chance à la jeune fille d’être une femme qui a réussi sa vie »

Smarty: « Il faut donner la chance à la jeune fille d’être une femme qui a réussi sa vie »

Maxime Kabore

septembre 6th, 2019

Aucun commentaire

Artiste rappeur emblématique dont les textes sont pleins de sens, Smarty est le porte-voix de l’UNICEF pour la campagne « Ne m’appelez pas madame ». Salif Louis Kiékiéta a associé son image à cette campagne qui vise l’éradication du mariage des enfants au Burkina Faso. Né en 1978 d’un père burkinabè et d’une mère ivoirienne, le lauréat du Prix Découvertes RFI 2013 n’est plus à présenter. L’ancien membre du groupe Yeleen était dans les locaux de Burkina24 le jeudi 5 septembre 2019. Dans les lignes qui suivent, il parle de son engagement en faveur de la protection de l’enfant de façon générale. Lisez plutôt !

Burkina 24 (B24) : Comment Smarty est-il devenu porte-voix de l’UNICEF ?

Smarty : Je l’ai toujours dit, au-delà de ce qui peut être des spectacles où c’est payant, où on fait des trucs uniquement à but lucratif, le sens aussi de ma démarche artistique, c’est de joindre l’utile à mon art. En gros, c’est un peu cette démarche qui a fait que j’avais fait un titre qui s’appelait « Ombre 2 la nuit ».

Lire la suite

Les commentaires sont fermés.